Make your own free website on Tripod.com
De Paris a Auckland sans avion
Cargo de Singapour en Australie

Home

Carte d'identite
Le Parcours
Pourquoi un tel voyage ?
Preparatifs
La Meteo
Tous les transports
Europe
Turquie
Iran
Pakistan
Inde
Nepal
Tibet
Chine
Laos
Thailande (partie 1)
Cambodge
Thailande (partie 2)
Malaisie
Singapour (partie 1)
Indonesie
Singapour (partie 2)
Cargo de Singapour en Australie
Australie
Cargo d'Australie en Nouvelle-Zelande
Nouvelle-Zelande
CONTACTEZ-MOI

Du 30 avril au 8 mai 2001


Le lendemain matin alors que Lisa est deja parti au travail, je ferme la porte et y glisse la clef. Je pars faire un peu de shopping en ville avant de retourner au cargo vers 14H00. Je commence donc moi meme la visite du bateau. Deux salles a manger plus quelques pieces pour prendre le cafe. L'ambiance est plutot masculine ici et quelques vieux posters de playboy sont affiches dans les salles. Salle video (avec plus de 400 films et une centaine de DVD) et bibliotheque, bar, toute petit piscine deau de sur le ponton a l'arriere. Bref le voyage sera moins pire que je ne pensais. Nous partons avec du retard a 20H00. Deux petits bateaux aident notre cargo a sortir du port.
Le lendemain, j'ai rendez-vous avec l'officier de la securite qui me fait faire un tour du bateau et me donne toutes les consignes de securite. Le cargo a 31 ans d'age et est que c'est l'un des plus vieux qui navigue a ce jour. Son moteur est dailleurs le dernier existant au monde. C'est vrai que le bateau nest pas tout jeune;il y a pas mal de rouille sur la coque et les planches de bois sur le ponton sont toutes pourries. Malgre son age, il est tres rapide et navigue a 22 noeuds alors que les nouveaux cargos font generalement du 16-17 noeuds.
37 membres d'equipage travaillent a bord. La plupart dentre eux sont des mecaniciens qui reparent le vieux moteur. Par comparaison les nouveaux cargos acceuillent une quinzaine de personnes. Le bareau mesure environ 250 metres et contient 1340 containers de 40 pieds. Meme si cela peut paraitre enorme, ce n'est rien a cote de la capacite de certains cargos qui en contiennent 6000 et parfois meme 10000 containers.
Durant mon trajet, je ferai meme une visite du moteur. C'est absoluement hallucinant; celui est compose de plusieurs enormes pieces et reparti sur 3 etages ! C'est une vrai petite ville dediee a un seul moteur. Le personnel travaille sur le cargo 4, 6 ou 8 mois d'affiles. Etant reste 9 jours a bord, je peux vous dire que ca fait beaucoup. Il n'y a vraimnt pas grand chose a faire et la plupart du temps, les membres d'equipage n'ont meme pas le temps de descendre aux ports car le bateau reste en general 12 heures a quai avant de repartir. C'est une vie de fou !
La seule bonne chose, c'est leur salaire (je crois tres haut meme pour des mecaniciens) et le fait qu'ils aient beaucoup de vacances (4 mois de travail d'affile = 2 mois de vacances).
A bord je sympathise avec Mike et Peter, 2 australiens avec qui je passerai quelques bonnes soirees autour de bieres. Les hommes a bord boivent comme des trous; ca fait partie des occupations.
Apres 8 jours de traversee, je suis quand meme bien content d'arriver a Brisbane. Nous arrivons le 8 au soir et je pars avec Mike et Peter en ville ou ils m'amenent dans un bar de routards tres populaire. Ils reprendront le cargo pour la Nouvelle-Zelande demain en debut d'apres midi.

oceanie.gif

oceanie.gif

oceanie.gif